En projet :


1) Exposition Itinérante d’art numérique dans les EPI de la Drôme puis les EPN de Rhône Alpes :

EXPEX pour EXpositions EXpress ou speed shows pour les anglophiles. Il s’agit de sélectionner les œuvres de 6 à 8 artistes utilisant le numérique (art numérique, web art) pour s’exprimer; nous choisirons en priorité des artistes résidant ou originaires de la Drôme/Ardèche ou de la Région. Ensuite nous exposerons ces travaux sur les ordinateurs de notre Espace Public Internet avec une notice biographique sur chaque artiste et sur son travail. L’idée est d’organiser cette exposition chez nous puis de la déplacer dans les autres EPI, puis EPN et autres lieux intéressés de Rhône Alpes. Les artistes pourront être présents quand et où ils le veulent. Les EPI et EPN ont été créés pour participer à la réduction de la fracture numérique ce qui signifie que le public qui les fréquente est le plus souvent constitué de personnes en difficulté d’insertion, ou, tout au moins éloignées des usages du numérique. C’est pourquoi le projet 2 EX est intéressant: ces personnes font rarement la démarche d’aller dans des lieux d’exposition mais ont l’habitude de venir dans les EPI.. Ainsi elles auront la possibilité de bénéficier de cette manifestation dans un espace qu’elles connaissent en visionnant des œuvres d’art contemporaines. Pour ce projet collaboratif soutenu par le Conseil Général et le Conseil Régional, nous travaillerons avec l’association valentinoise «Itinerrances» et les organisatrices du «Désert Numérique» estival de Saint Nazaire le Désert : incident.net Cette action, parce qu’elle utilisera le réseau des EPN, sera aussi une nouveauté en Gaule ! :-)

2) Former à la pratique du numérique les personnes les plus en difficulté :

  • Selon la Communauté Européenne, les compétences numériques sont l’une des 8 compétences clés nécessaires pur éviter l’exclusion socio économique
  • D’après une étude de l’Ansa /Afutt du printemps 2011, les personnes les plus démunies ne sont pas intéressées par l’acquisition de telles compétences, pour plusieurs raisons.
  • Selon un rapport préfectoral de juin 2011, VASRA est l’agglo de Rhône Alpes qui réunit la plus forte proportion de demandeurs d’emploi; les plus démunis d’entre eux ont le niveau de vie et de qualification les plus bas de la région

Question : comment les former quand même au numérique pour favoriser leur insertion? Nous avons quelques idées mais si vous en avez aussi, nous sommes preneurs!

3) Trouver un local d’une plus grande superficie pour ouvrir un Espace Public Internet innovant à travers la diversité des publics que nous recevrons :

Outre nos activités actuelles, et avec le soutien espéré de la municipalité et de l’agglomération, l’intention de partager ce futur lieu entre diverses activités dans le but d’offrir plus d’efficience et de convivialité au public :

  • Dans la continuité de notre travail avec Emmaus, nous aménagerons un petit coin magasin de vente de matériel d’occasion rénové: ordinateurs complets à 60€, périphériques et téléphones portables à très bas prix. Nous vérifierons si les acheteurs d’ordinateurs savent s’en servir; dans le cas contraire, ils devront venir se former au moins 3h dans notre Espace afin d’être formés pour 10€ et pourrons ensuite acheter le matériel.
  • En association avec l’Esisar et la Fing dont l’un des responsables habite et travaille à proximité et «les petits débrouillards», nous souhaitons créer un fab lab, outil de démocratisation du numérique, d’insertion par la fabrication et l’acquisition d’autonomie, de créativité, etc …
  • En collaboration avec le réseau Pimms ouverture d’un Point Information Médiation Multi Services
  • Les personnes en difficulté ont souvent divers problèmes avec l’administration et/ou les délégataires de service public. Ces questions pouvant souvent se résoudre grâce à internet et un ordinateur, nous les aiderons à les résoudre en leur apprenant en même temps à utiliser ces outils numériques, si elles ne le savent pas. Ceci afin de leur faciliter la vie, en acquérant plus d’autonomie. Après celui de Donzère, nous souhaitons créer le 2è e-Pimas en France.
  • Un espace de télétravail collaboratif ou co-working Ceci pour favoriser la création d’emplois et l’échange entre ce nouveau genre de travailleurs. Nous ferons partie d’un réseau dans lequel se trouvent déjà nos amis de Lyon, Grenoble et Saint Etienne, par exemple
  • Une maison des habitants Étant situés en centre ville, où il n’y a pas de structure type maison de quartier, nous proposerons en fin de journée, le mercredi et pendant les vacances scolaires, en lien avec les associations déjà présentes sur ce canton, des activités ludiques ou périscolaires aux enfants/ados, le tout en utilisant les possibilités de nos outils. Nous mettrons aussi en place des activités intergénérationnelles liées au numérique, le soir et le week end, dans un quartier où habitent beaucoup de retraités et d’étudiants.